Team

Thibault Vidalenc

Depuis 1999, Brigitte Bertrand, la mère de Thibault Vidalenc lui confie la direction des hôtels achetés par son père Albert Bertrand (SA Bertrand distribution). L’hôtel Queen Elisabeth deviendra l’hôtel de Sers, le premier cinq étoiles du triangle d’or. L’hôtel West-End deviendra le boutique hôtel du triangle d’or. L’hôtel Saint Germain rue du Bac deviendra 4 étoiles. Les hôtels Gabriel et Angely dans le haut marais deviendront
également 4 étoiles.

Le développement dans la restauration viendra avec des partenaires : avec Charles Compagnon aux restaurants Le Richer et l’Office dans le 9ème arrondissement de Paris. Avec Romain Costa dans les restaurants Kinugawa à Paris dans le 1er et le 8ème arrondissement. Parallèlement à cela il achètera le Bar Rouge qui deviendra les Chouettes pour devenir aujourd’hui : Grand Duc « le roi des chouettes ». Depuis quelques années il est également associé dans une foncière immobilière avec des actifs rive gauche.

Pascal Billon

Pascal Billon a baigné depuis son plus jeune âge dans le monde de la restauration. Après une formation en hôtellerie et management, il fait ses premiers pas dans de nombreuses grandes maisons parisiennes : l’Hôtel de Crillon, George , Automobile Club de France. Et l’Hôtel Villa St Elme, un Relais & Châteaux dans la Baie de St Tropez, qu'il intégrera en tant que Directeur général en 1996.

En 2003, il quittera la France pour la Russie et travaillera pour le compte du groupe Starwood Hotels & Resorts Worldwide puis sera Président Directeur Général de la société Baltique Management Hospitalité. En 2011, il quittera la Russie pour les Maldives et offrira ses services au Lily Beach Resort & Spa 5* puis au Maldives Outrigger Océan Indien, Maldives 5

En 2020, Pascal Billon fait la rencontre de Thibault Vidalenc, avec qui il partage la même vision de l’excellence. C'est à deux qu'ils fondent le Grand Duc la même année.

Hervé Nepple

Né à Vienne dans l’Isère, Hervé Nepple obtient son bac pro à 20 ans et est engagé par le célèbre Jacques Pic à Valence. Il travaille aux côtés des chefs Pierre Gagnaire, Patrick Henriroux, Guy Savoy, Eric Briffard, Patrice Hardy et bien d'autres. Après l’ouverture de quelques adresses du triangle d’Or (Hôtel Pershing Hall, Toi) il se voit confier, par les jumeaux Jacques et Laurent Pourcel, les cuisines du restaurant de l’avenue Montaigne, La Maison Blanche.

Ce passionné de randonnée qui a connu la grande cuisine, considère qu’un chef d’un restaurant ne doit pas être seul au centre de toutes les attentions. Pour lui, la cuisine et sa brigade doivent ressentir les vibrations des lieux et s’accorder au rythme des équipes de salle pour avancer ensemble dans la même direction. Il revendique une cuisine lisible, accessible, une promesse de joie et de partage. Homme très discret et peu exposé à la lumière, il se sent en pleine maturité culinaire. Fidèle à ses exigences de qualité, il rend hommage à ses pairs et compte bien réveiller les papilles des gourmets. En parfaite résonnance avec les lieux, la carte est traditionnelle et les assiettes sont réjouissantes, élégantes et contemporaines.